Rouler pour un Rêve est une campagne pancanadienne de leadership qui vise à enrayer la violence faite aux femmes. Le groupe est constitué, en grande partie, de jeunes femmes et de jeunes hommes provenant d’écoles postsecondaires canadiennes, mais comprend aussi des gens de la communauté élargie.

En 2012, Rouler pour un Rêve a financé, au moyen de collectes de fonds, à la campagne du ruban blanc. Cette campagne est l’une des plus grandes campagnes mondiales encourageant les hommes à mettre un terme à la violence faite aux femmes. Le ruban blanc est né il y a un peu plus de vingt ans et est désormais présent dans une soixantaine de pays. Un concert-bénéfice offrant la performance de talents locaux fut notre principal moyen d’amasser des fonds. Ce fut également un excellent moyen d’aborder la question de la violence faite aux femmes. Puis, afin d’attirer encore plus l’attention sur la cause, deux jeunes torontois prirent la route pour Vancouver à vélo, engageant le dialogue avec la population par l’entremise des médias sociaux. Ils portèrent leur message sur plus de 3700 kilomètres. Certaines chaines telles que CTV et Metro documentèrent leur exploit.

En 2013, l’équipe renouvela l’expérience, mais cette fois, en direction de St John (au Labrador) avec l’ajout de deux nouveaux cyclistes, un véhicule de support et une équipe de documentariste. Sur la route vers l’est, ils se trouvèrent de nouveaux alliés, visitèrent de nouvelles écoles et interagirent avec les différents médias sur leur route. L’expérience fût une nette réussite sur toute la ligne et sa portée médiatique considérablement améliorée.

En 2014, l’achalandage a explosé pendant que le voyage a évolué. Avec 18 coureurs, le voyage est devenu un camp d’entraînement éducatif avec des ateliers par le feu de camp tous les soirs pour discuter de divers aspects du genre, du sexe et de la sexualité dans un effort pour mettre fin à la violence sexiste. Plus d’une semaine de Toronto à Montréal, ils ont recueilli des fonds pour la Clinique Barbra Schlifer, un centre qui aide chaque année plus de 4 000 femmes par le biais de leurs services juridiques et de counselling.

2016 a amené avec lui Carter et Krissy, qui a pris le manteau de Ride For A Dream et a parcouru environ 1200 km de Toronto à Boston en soutien à la fin de la violence sexiste.

Maintenant, 2017 étant le 5 ans de l’inauguration, nous avons pensé revenir à nos racines. Danny (Red) Surjanac et Alexander Waddling parcourront les 4 700 km de Vancouver à Toronto à partir du 1er juin pour voir comment la route et ceux qui y circulent ont changé.